Conseils pour maîtriser son poids

 

 

Introduction

 

Les excès de poids s’accumulent  généralement  peu à peu pendant des années.  Supposons  une surcharge de 10 kg constituée  en 5 ans, une situation courante chez l’enfant ou l’adolescent. Cela fait 10.000 grammes en 1825 jours, ou 5 grammes et ½ par jour.

 

Cet exemple aide à comprendre que la solution n’est pas un régime draconien. Il ne s’agit pas de  revenir à tout prix en  2 mois  au poids  idéal, en s’imposant une grève de la faim. Elle  produit  un tel malaise chez la majorité de ceux qui l’essaient qu’ils  l’abandonnent sans tarder.  

 

En revanche, si on parvient à  améliorer  durablement l’hygiène de vie, si peu que ce soit mais assez pour ne  plus accumuler ces 5 grammes de graisse quotidiens, le contrôle du poids devient relativement facile, surtout chez l’enfant  qui grandit. S’il  parvient à stabiliser son poids,  il sera nettement plus mince quelques années plus tard.

Un moyen facile de suivre un excès de poids est la mesure du tour de taille, étroitement corrélé avec la graisse "tronculaire", dangereuse pour la santé. Quand elle dépasse un certain seuil, approximativement le percentile 75 (voir les normes pédiatriques), cette mesure témoigne d'un risque accru à long terme, tant cardiovasculaire (hypertension, artériosclérose...) que métabolique (diabète notamment).  

 

Conseils

 

Voici quelques conseils qui  permettent d’arriver à un  résultat, sans demander d’efforts héroïques.

 

*   Boire un grand verre d’eau  pure  au début de  chaque repas.  Pratiquement tous ceux et celles qui  se plaignent d’un poids excessif  boivent trop peu. Le fait de boire davantage aide considérablement à réduire la  quantité de nourriture qu’on prend.

 

*   Manger lentement. La sensation de satiété (d’avoir assez mangé) n’arrive pas avant 15-20 minutes. Il est bon de bavarder à table.  Le repas est aussi un moment de rencontre, il doit servir autant à parler qu’à manger et boire. Un moyen de ralentir le repas  des  jeunes enfants, tout en assurant une alimentation variée,  est de les servir  - de tout - en petite quantité et  ne  resservir qu’à la demande.

 

*   Ne jamais passer un repas. Le résultat  est  presque toujours qu’on mange  trop au repas suivant. A l’inverse il faut  éviter de  grignoter   entre les repas.

 

*    Si possible, manger souvent (5 fois par jour).  Les snacks c’est bien, mais il ne faut pas qu’ils soient hypercaloriques (biscuits, chocolat...).  On préférera les carottes crues, les  pommes etc...

 

*   Supprimer presque complètement  les boissons sucrées et les sucreries. Leur réserver au besoin un moment de la semaine - car rien n’est formellement interdit - mais les éviter  à d’autres moments.

 

*   Manger équilibré : limiter les graisses, sucres, et   « sucres lents » ( farines, féculents, pâtes...). En revanche il est presque impossible de grossir avec de la salade, du poisson et de la viande !

*    Une alimentation  riche en calcium aide aussi à éviter la prise de poids excessive, les laitages – de préférence écrémés ou semi-écrémés - jouent donc  un rôle favorable, à défaut on peut donner des suppléments de Calcium (comme Steocar ou Steovit).  On sait aussi qu'une meilleure flore intestinale protège contre l'excès de poids ; on peut donc conseiller la prise régulière de yaourts au bifidus (Activia, Yakult...)  ou de probiotiques (Protectis...).  

 

*   Ne pas grignoter  devant la télévision  !

 

*   Bouger.  Cela ne veut pas dire qu’il faut pratiquer un  sport intensif.  Descendre du bus  un arrêt plus tôt, monter les escaliers au lieu de prendre l’ascenseur,  marcher, prendre son vélo ou ses patins  plutôt qu’un véhicule motorisé,  tout cela  brûle des calories, tout en renforçant  la masse musculaire. Même au repos les muscles consomment  plus d’énergie que la graisse...

 

*   Suivre son tour de taille et se peser au moins une ou deux fois par  semaine, au besoin chaque jour. Il faut savoir où on en est, même si  dans l’enfance il vaut mieux essayer de stabiliser son poids  que de s’efforcer  de  maigrir.

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Weight watchers Belgique 

 
Les enfants sont acceptés en réunion à partir de dix ans, à condition qu'ils fournissent une autorisation du médecin qui détermine lui-même l’objectif de poids. Il existe des recommandations supplémentaires pour les juniors (plus de produits laitiers par exemple). Weight watchers offre des conseils  "spécial enfants/adolescents"  dans le livret « goûtez la différence » qui aménage le capital points  journalier et fournit des recommandations supplémentaires ayant pour but de promouvoir un amaigrissement sain. Le coach doit se plier à tous les changements éventuellement apportés au programme par le médecin. Si l’enfant participe à la réunion, ils doit être accompagné d’un parent puisqu’il n’est pas autonome en matière d’alimentation et de préparation des repas.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

This Web Page Created with PageBreeze Free Website Builder